Le Plan National de Formation 


Véritable carrefour de rencontres, d’échanges et de dialogues pour s’approprier la géographie de demain, l’Espace Géo-Numérique vous offre une vue d’ensemble des méthodes et des outils utilisés par les géographes pour acquérir, traiter et représenter des données localisées à des fins d’analyses, de diagnostics et de prospectives territoriales.

La programmation est élaborée par un comité présidé par l’Inspection Générale et s’inscrit, sous l’égide de la DGESCO, dans les dispositifs de formation continue du PNF. Il est ouvert en priorité aux enseignants, mais accessible au public dans la limite des places disponibles. Parallèlement, les enseignants peuvent  assister à des conférences et échanger avec des géographes universitaires, inspecteurs, formateurs... Des ressources, en lien avec ce PNF sont publiées chaque année, permettant aux enseignants de poursuivre la réflexion.

 

 

Vendredi 1er octobre

Espace Georges-Sadoul

  • 9h - ACCUEIL

  • de 9h30 à 10h30 - CONFÉRENCE INTRODUCTIVE
    Europe / Europes
    Avec Michel FOUCHER, géographe et ancien ambassadeur
    Le FIG est un moment privilégié pour rappeler l’utilité pratique, scientifique et civique de la géographie: former des citoyens éclairés, sachant se situer dans l’espace et dans le temps, préparés à saisir d’eux-mêmes les contextes qui pèsent sur la vie collective. Cette approche sera illustrée par le témoignage personnel d’un géographe qui, durant un demi-siècle, a arpenté le monde, l’Europe et la France. Et comme l’ensemble régional retenu en 2021 est l’Europe, nous pourrons appliquer la méthode à cet objet qui est autant géographique qu’historique : les échelles de l’Europe.

  • de 10h30 à 11h - CONFÉRENCE
    Dans sa réponse à la pandémie, l’Europe s’est-elle relancée ?
    Avec SYLVAIN KAHN, Professeur agrégé et chercheur permanent à Sciences Po
    La pandémie d’infection à coronavirus qui a frappé l’Europe début 2020 s’inscrit dans la chaîne des crises qui éprouvent la construction européenne. Certaines seulement ont été suivies de relances spectaculaires. Les réponses de l'UE  et des Etats européens au Covid-19 ont- elles un tel effet de relance ? Elles méritent d’être examinées dans cette perspective. De quelle manière la pandémie éprouve-t-elle  les grilles de lecture géopolitiques de l’Union européenne ?

  • de 11h à 11h30 - TABLE RONDE
    Europe / Europes
    Animée par Catherine Biaggi et Laurent Carroué avec  Michel FOUCHER, géographe et ancien ambassadeur et Sylvain KAHN, docteur en géographie, professeur agrégé à Sciences Po.

Maison de la Solidarité Robert-Bernard

  • de 15h30 à 16h30 - CONFÉRENCE
    Les Hauts-de-France : un avenir à échelle de l’Europe
    Parcours pédagogique du cycle 3 aux lycées à partir d’une exposition s’appuyant sur l’atlas des Hauts-de-France, nouvel outil pédagogique d’appropriation du territoire régional.
    Avec Emmanuel LIANDIER et Jérôme DAMBLANT IA IPR en Histoire-Géographie, Éric FROMENT, professeur d’Histoire-Géographie chargé du groupe géoprospective, Philippe PETIT et Benoît GUINAMARD, en charge du partenariat géographie prospective, Région Hauts-de-France, direction « Agence Hauts-de-France 2020-2040 »
    Un partenariat consacré à la géoprospective lie depuis cinq ans la Région académique Hauts-de-France (agence Hauts-de-France 2020-2040) et la Région Hauts-de-France. Il s’est traduit dans un premier temps par la publication au printemps 2020 de l’Atlas pédagogique régional des Hauts-de-France. La réalisation d’une exposition itinérante de 17 panneaux à partir des éléments de cet atlas, marque une nouvelle étape de cette collaboration avec la création de 7 parcours pédagogiques dont un spécifiquement dédié à la place de la région en Europe. La région Hauts-de-France est née en 2016 de la fusion du Nord-Pas de Calais et de la Picardie et de leurs cinq départements, l’Aisne, le Nord, l’Oise, le Pas-de-Calais et la Somme. Ce nouveau territoire est la 5ème région la plus peuplée de France et la 2ème région en termes de densité après l’Ile-de-France. Sans avoir jamais connu d’unité politique ou administrative avant la seconde moitié du XXème siècle, elle est située au cœur du triangle Paris-Londres-Bruxelles et ainsi, malgré le Brexit, au carrefour des flux de tous ordres portés par ces métropoles et par l’Union européenne. L’exposition dépasse le projet porté par l’atlas. Aux cartes proposées initialement viennent s’ajouter de nombreux documents complémentaires qui permettent d’élargir la réflexion territoriale. Une riche iconographie, des textes de natures différentes allant du témoignage des acteurs aux réflexions des géographes, des données statistiques actualisées permettent de donner de l’ampleur au propos. L’adjonction, pour chaque panneau, de QR code offre à ce point de vue la grande souplesse des outils numériques.L’intervention permettra de présenter la manière d’aborder la thématique d’une région intégrée à l’Europe du cycle 3 aux Lycées, dans la perspective de la mise en place d’une continuité pédagogique.
    Exposition dans le hall de la Maison de la solidarité Robert-Bernard

  • de 17h à 17h45 - CONFÉRENCE
    La France d’outre-mer (FOM) dans l’espace ultramarin européen.
    Avec Jean-Christophe GAY, professeur des Universités, IAE-Nice. Membre du conseil scientifique de la chaire Outre-mer Sciences po Paris.
    La France occupe une situation singulière dans l’espace ultra-marin européen. Un tableau des outre-mers européens est nécessaire pour identifier les spécificités de la FOM   et la comparer aux autres outre-mers européens.

INSIC

  • de 14h à 15h30 - ATELIER
    Dos au paysage
    Avec Anne SGARD, Nathacha GUILLAUMONT, Claire FONTICELLI, Sylvie PARADIS, Sandrine BILLEAU-BEUZE
    Encadré par des géographes et des paysagistes, cet atelier participatif propose d’interroger nos représentations du monde à travers une expérience cartographique. Il s’agit de considérer le monde du point de vue de ce que nous en savons, mais aussi de comment nous le ressentons.

 

 

Samedi 2 octobre

Lycée Jules-Ferry

  • de 9h à 10h30 - TABLE RONDE
    Le CAPES d'histoire-géographie dans la réforme des concours : programmes, épreuves, attentes.
    Avec Marie Françoise FLEURY, MCF Université de Metz, Vice-Présidente Géographie du CAPES externe, Christophe MARCHAND, IA-IPR d’histoire-géographie, vice-président de l’oral 2 et Catherine BIAGGI, Présidente du CAPES externe d’Histoire-Géographie.
    Le CAPES Externe-Cafep d’histoire-géographie est engagé dans la réforme des concours de recrutement. La table ronde présentera les programmes spécifiques du CAPES d’histoire-géographie, puis  une analyse des futures épreuves écrites et orales en 2022 et des sujets zéro. La table ronde s'adresse aux préparateurs du concours ainsi qu’aux candidats. Cette présentation sera un moment pour bien préciser la place de la géographie dans le recrutement des professeurs d’histoire-géographie.

  • de 13h30 à 15h30 - LES RENDEZ-VOUS DU DÉVELOPPEMENT DURABLE
    Éduquer au développement durable : stratégies européennes
    Avec Laurent CARROUE, IGESR, Michel HAGNERELLE, inspecteur général honoraire,  Michaël TEUTSCH, chef d’unité à la direction générale de l’éducation et de la culture de la commission européenne et Christophe ESCARTIN, IEN-ET-EG académie de Toulouse et David Vodisek, IA IPR, académie de Nancy-Metz chargés de mission académique EDD
    Depuis 2006, l’EDD est incluse dans la stratégie de l’Union européenne en faveur du développement durable. Le Conseil plaide pour faire de l’EDD un élément central des systèmes éducatifs des pays membres. Quels sont les enjeux de cette stratégie ? Quelles en sont les avancées ? Quelles en sont les perspectives ?

Espace Géo-Numérique

  • de 9h30 à 10h - CONFÉRENCE
    Les territoires en mutation vus de l'espace
    Avec Laurent CARROUE, IGESR - Conférence Géoimages  
    Depuis trois ans, le site GéoImage du CNES met en ligne de nombreuses ressources (images satellites et textes d’analyse). Observer la Terre de l’espace bouleverse notre vision du monde en interconnectant en système les lieux et les territoires. Ceci permet de bien saisir les grandes dynamiques environnementales, sociales, économiques et géostratégiques à l’œuvre et de mieux réfléchir à un développement enfin durable et solidaire.

IUT

  • de 11h30 à 13h - TABLE RONDE
    Comment parler d'Europe aux jeunes générations ?
    Avec Catherine BIAGGI, Inspectrice Générale de l'Éducation Nationale, du sport et de la recherche, Thierry CHOPIN, professeur à l'Université catholique de Lille (ESPOL), conseiller spécial de l'Institut Jacques Delors, Jean-Marc HUART, recteur de Nancy-Metz et recteur de la région académique Grand-Est
    Il n’est pas certain que l’Europe de l’Union, sa raison d’être et sa construction, ses acquis et ses défis, trouve toute sa place dans les programmes scolaires et dans les médias français. De même, les réalités de « l’Europe en France » (avec un budget de 27 Milliards d’euros sur six ans) sont souvent sous-estimées. Il est donc utile d’en débattre entre enseignants de géographie et d’histoire, journalistes et experts de pédagogie européenne.

INSIC

  • de 10h30 à 12h - ATELIER
    Dos au paysage
    Avec Anne SGARD, Nathacha GUILLAUMONT, Claire FONTICELLI, Sylvie PARADIS, Sandrine BILLEAU-BEUZE
    Encadré par des géographes et des paysagistes, cet atelier participatif propose d’interroger nos représentations du monde à travers une expérience cartographique. Il s’agit de considérer le monde du point de vue de ce que nous en savons, mais aussi de comment nous le ressentons.

 

Dimanche 3 octobre

INSIC

  • de 9h45 à 10h45 - CONFÉRENCE
    Corps et Union européenne au regard des séries télévisées
    Avec Fabien VERGEZ, IA IPR histoire-géographie, Académie de Toulouse
    Les séries télévisées, média de culture populaire par excellence, s’invitent aujourd’hui à l’université et dans les salles de classe. Cette intervention s’appuiera sur les travaux d’un groupe de travail inter-académique, qui réfléchit à la manière dont les séries peuvent être des objets de travail pertinents pour aborder des concepts géographiques et territoires, comme ceux des thèmes du FIG. Quelles approches didactiques peuvent être préconisées ? Après la présentation de quelques propositions pédagogiques, un échange avec le public sur les séries utilisables en classe et la présentation de quelques ressources conclura l’intervention.

 

 

logo 67